Wednesday, November 16, 2005

Yad Vashem en Portefolio



Art de l'Holocauste, dans les Jardins de Yad Vashem. Au pied de l'une des sculptures, quelqu'un a déposé le costume traditionnel des Juifs Harédim, les ultra-orthodoxes. Comme un symbole peut-être pour dire, après la Shoah, comment croire encore à tout cela ?




Le nouveau Musée de l'Holocauste à Yad Vashem. Sur 4200 m², la Shoah y est abordée à la fois de façon didactique (l'Histoire avec un grand "H") et d'autre part d'une manière plus individuelle avec des témoignages, des objets personnels (des histoires avec un petit "h"). De l'autre côté de la vitre, en transparence, Jérusalem Ouest.



Des petits cailloux et des bougies déposés sur la structure métallique d'un chemin de fer, en référence aux trains de la mort. Une manière de marquer son passage et dire que l'on n'oubliera jamais.



« Et je leur donnerai, dans ma maison et dans mes murs, un mémorial (Yad) et un nom (Shem) qui ne seront pas effacés » Bible, Isaïe 56

Comme Irena Zadarnowska, plus de 17 000 personnes ont reçu de Yad Vashem, le titre de "Juste des Nations".

2 comments:

Anonymous said...

Je vous aime, madame

Jeannette said...

Please excuse the English -- Irena Zadarnowska is a relative of mine. Thank you for posting this picture!