Sunday, May 28, 2006

Des nouvelles d'Ariel

Ariel Sharon a quitté ce matin l'hôpital Ein Kerem de Jérusalem pour être transferé dans un établissement de long séjour


L'ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon, dans le coma depuis une hémorragie cérébrale massive le 4 janvier dernier, a quitté l’hôpital Hadassah pour être transféré dimanche 28 mai au Centre médical Sheba de l'hôpital Tel Hashomer, un établissement de long séjour, près de Tel Aviv.
Radio Israël rapporte que l'un de ses fils accompagnait l'ancien général âgé de 78 ans lors de ce transfert.


Le gouvernement israélien a déclaré M. Sharon en état d'incapacité permanente le 11 avril, un décision mettant un terme officiel à son mandat de Premier ministre de cinq ans. Après l'hémorragie cérébrale de M. Sharon, Ehoud Olmert, alors vice-Premier ministre, est devenu Premier ministre par intérim. Depuis, le parti centriste Kadima fondé par Ariel Sharon a remporté les élections législatives du 28 mars et Ehoud Olmert est devenu chef de gouvernement après avoir formé une coalition.

Ariel Sharon, qui n'a jamais repris conscience, a subi plusieurs interventions chirurgicales depuis son accident vasculaire cérébral. La dernière opération en date, en avril, a consisté à remettre en place la partie du crâne enlevée en janvier pour soulager la pression dans le cerveau, augmentant avec l'hémorragie. Dès février, les spécialistes soulignaient que le coma prolongé réduisait les chances de M. Sharon de se remettre. Après environ cinq mois de coma, le pronostic est encore plus sombre. Ses chances de se réveiller sont très faibles.

Des médecins qui ont soigné M. Sharon après une première attaque cérébrale en décembre 2005 ont reconnu avoir commis une erreur en lui administrant des doses importantes d'anticoagulants, selon une enquête diffusée le 20 avril dernier par la deuxième chaîne de télévision israélienne. La direction de l'hôpital Hadassah a dementi ces informations, affirmant que les médecins interrogés ont reconnu une erreur "dans l'imagination du journaliste".

Avec AP et Reuters.

2 comments:

Cécile said...

Quelle familiarité avec l'ancien chef de gouvernement ! J'aime mieux le M. Sharon de la fin que l'Ariel du titre : il n'est pas tout à fait mort après tout !

Anonymous said...

Oui, probablement il est donc