Sunday, December 25, 2005

Nouveau souffle de paix pour Noël, à Bethléem

Pour la première fois depuis le début de la deuxième Intifada en 2000, l'esprit de Noël est revenu souffler sur Bethléem.

«Plus de 30 000 visiteurs du monde entier » ont afflué samedi 24 décembre vers le lieu de naissance de Jésus, « soit deux fois plus que l’an dernier », a annoncé dimanche un responsable israélien.
« 70 % des 5000 chambres d’hôtels de la ville ont été réservées » à cette occasion, d’après le ministre palestinien du Tourisme Ziad Bandak.

« Cette forte affluence dénote une amélioration de la sécurité après le recul des violences entre Israéliens et Palestiniens », a précisé Adam Avidan, porte-parole de l'armée israélienne chargé des affaires civiles en Judée-Samarie.

Ils étaient, ainsi, des milliers, malgré la pluie et le vent, rassemblés sur la place de la Nativité pour saluer l'arrivée du patriarche latin de Jérusalem, Michel Sabbah, chef de l'église catholique de Terre Sainte. De la musique résonnait dans les rues décorées de guirlandes et de drapeaux palestiniens, avant la procession menée par Mgr Sabbah, de nombreux pèlerins se recueillant sur les lieux où selon la tradition Jésus a vu le jour.
Au cours de la messe de minuit qu'il a dite à l'église Sainte-Catherine, voisine de la basilique de la Nativité à Bethléem, Mgr Sabbah a appelé Israéliens et Palestiniens à mettre fin à des années de violence et à entamer une nouvelle ère de paix. "Il semble y avoir une nouvelle réalité politique palestinienne et israélienne, malgré les nombreuses complications et hésitations qui l'entourent" a-t-il déclaré. "Les dirigeants ayant des intentions bonnes et honnêtes peuvent faire de cette nouvelle ère une époque de nouvelles bénédictions (...) arrêter le passé pour faire place au commencement d'un nouvel avenir".

Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a quant à lui souhaité un bon Noël aux chrétiens de Terre Sainte, espérant que 2006 apporte la paix et la sécurité pour tous, Israéliens et Palestiniens : "Nous en avons tous besoin, et je compte mettre tout en oeuvre pour y aboutir".
Enfin, coïncidence où certains verront peut-être un symbole de paix, Hanoukka, la fête juive des Lumières, qui dure huit jours, commence cette année au jour du Noël chrétien. Si les deux fêtes sont toujours proches, les spécialistes estiment que Hanoukka n'a commencé le jour de Noël que quatre fois ces 100 dernières années.

Avec AP

4 comments:

Odile said...

Bravo pour ton blog qui est intéressant et plein d'humour. J'ai trouvé l'adresse de ton blog sur le site de Sarah-la-New-Yorkaise (on a souffert ensemble en cours d'éco à ScPo).
Bonne continuation,
Odile ;-)

noemie said...

Merci beaucoup ! Ca fait plaisir de savoir qu'on est lu !
Joyeuses fêtes à tous.

Anonymous said...

bravo de réhonnorer les isrélites vu tous ce qu'ils ont vécu c'est très émouvent!!

Anonymous said...

POUR INFO : sabbah n'est pas le petit saint que vous croyez.

Votre site est sympa mais il serait important, notamment en tant que journaliste, que vous fassiez autre chose que simplement rapporter un évènement.
Tournez vous vers le seul journalisme qui vaille encore la peine avant qu'il ne meure complètement ; le journalisme d'investigation.

Là, vous découvrirez par exemple que Monseuigneur Sabbah a transporté des armes dans sa mercedes blindée pendant l'Intifada pour els barbares qui massacrent vos frères et soeurs juifs et juives pendant qu'on vous fait planer (se rappler aussi la prohétie sur la fin des temps : "les nations diront "paix, paix..mais il n'y a point de paix").
Sabbah a dit "le Hamas n'est pas un problème" (voir sources plus bas ; il préfère les Islamiste car il est dans un rapport de concurrence avec les Juifs sur la notion d'"élection")..etc
Bref, reveillez vous! La guerre pour détruire Israel est aujourd'hui d'abord médiatique et culturelle. D'ailleurs, Abbas, qui prétend n'avoir pas les moyens de luttter contre le Hamas quand celui-ci attaque Israël, bizarrement a les moyens quand c'est son pouvoir qui est en jeu.
..ET -scoop- quand il se rend chez Olmert à noël, il fait mettre le drapeau plaestinien sur le toit sans qu'Olmert ose broncher. C'est ça la paix?

Lisez donc les articles de votre collègue du Jpost anglais, Caroline Glick, particulièrement courageuse et éveillée.
Et puisque vous faîtes partie des pacifistes, lisez le philosophe Aaron et vous comprendrez comment les pacifistes, au cours de l'Histoire, ont toujrs fait le jeu des dictatures.
Saviez vous aussi que Shouffani a interdit à des Juifs de se rendre à Auscwitz parce qu'ils avaient osé demander un débat lors d'une inteervention pour répondre à des attaques violentes sur ISrael?
Il y a bcp de choses sympa sur votre blog, mais ceci ne suffit pas à faire du journalisme de pointe comme d'ailleurs cela n'existe plus en France.

Enfin, visitez des sites qui résistent à la soft-islamisation comme "resiliencetv.com" lancée par un Berbère meilleur défenseur d'ISraël que vous et moi rassemblés.

Et toujours sur Sabbah (qui déforme souvent des versets des psaumes pour les idéologiser et a participé en douce à la "palestinisation" de Jesus contre son origine juive);
http://www.desinfos.com/
article.php?id_article=4143

http://www.desinfos.com/
article.php?id_article=2821

http://www.desinfos.com/
impression.php?id_article=4838

+ si vous souhaitez un contact plus perso, indiquez aussi un mail où l'on puisse vous joindre en privé ; je repasserai et aviserai en fonction.

Bon Hanouccah et Noël (et dites à vos amis journalistes francophones qu'ils aient plus de courage dans leur article, sinon, ils ne vendront plus qu'à des moutons décerébrés et finiront au chômage).
Amicalement