Thursday, August 31, 2006

Le pays du lait et du miel ?

Photobucket - Video and Image Hosting

Qui a dit qu'Israël était un pays de riches ? Le moins que l'on puisse constater c'est que le lait et le miel n'y coulent pas en abondance pour tout le monde. Selon un rapport bi-annuel des Assurances nationales israéliennes publié mercredi, quelque 1,63 million d'Israéliens, soit près d'un quart de la population du pays, vivait fin 2005 en dessous du seuil de pauvreté. Le précédent rapport réalisé par cette instance, publié en janvier, faisait état de 1,58 million d'Israéliens vivant en dessous de ce seuil.

Premières victimes : les enfants. Le rapport précise en effet que 768.000 enfants étaient concernés fin 2005, soit 35,2% des Israéliens de moins de 18 ans. Un chiffre en hausse de 2 % depuis le rapport publié six mois plus tôt.

En Israël, toute personne ayant des revenus inférieurs à la moitié du salaire moyen, est considérée comme vivant en dessous du seuil de pauvreté, soit pour une personne seule, un salaire ou des allocations inférieurs à 1.866 shekels (environ 426 dollars, 335 euros).

Ce rapport précise également que le secteur des Arabes israéliens, ainsi que le nord et le sud du pays sont les plus touchés, une situation qui devrait empirer avec la dernière guerre du Liban qui a paralysé le nord d'Israël. Quant à Jérusalem, il s'agit de l'une des villes les plus durement touchées par la pauvreté, notamment chez les ultra-religieux juifs et les arabes israéliens.

1 comment:

Cécile said...

Impressionnant...

Merci Noémie !